Divers

Boule azurée - chardon bleu : planter, entretenir, Notre site Web

Boule azurée - chardon bleu : planter, entretenir, Notre site Web


La boule azurée vous fera aimer les chardons… bleu !

On est souvent en lutte contre les chardons communs dont l’implantation et le développement peu rapidement être hors de contrôle… Mais avec la boule azurée – ce chardon d’ornement, ce chardon bleu, élégant, au feuillage très découpé, même piquant, et ses belles boules qui évoluent du vert au bleu-violet en passant par le gris – sera une alliée au jardin d’ornement comme à l’intérieur après l’avoir fait sécher ! L’inflorescence forme des capitules globuleux, des boules bleues (parfois blanche) hermaphrodites et tubuleuses.

Nom botanique :

• Echinops spp

Type de plante :

• Plante : vivace
• Feuillage : persistant, semi-persistant, caduc > Selon la variété cultivée
• Type de plante : rustique (-20 °C)
• Famille : Astéracées, Asteraceae
• Port : buissonnant
• Exposition : ensoleillée
• Plantation : printemps
• Zone de Culture : climat tempéré pour 5 à 6 variétés de chardon bleu.

Particularité des boules azurées :

• Peu d’exigence pur cette ravissante et piquante en dehors d’un sol bien drainé.
• Le chardon bleu est souvent cultivé au jardin bouquetier ou au potager tant ses fleurs fraichement coupées ou bine séchées font le bonheur des bouquets d’intérieur.

Boule azurée, quel avantage au jardin

• Esthétique générale
• Feuillage original, découpé et piquant, d’un beau bleu vert

Quel sol pour le planter cette boule azurée ?

• Sol drainé

Quand planter les boules azurées ou chardon bleu ?

• Mise en place en godet au printemps dès le mois d’avril.

Quelle exposition ?

• Soleil

Comment planter boule azurée ou chardon bleu ?

• Généralement cultivés en godets, les boules azurées son faciles à mettre en place
• Choisissez l’endroit de plantation au jardin d’ornement ou au jardin bouquetier.
• Préparez le sol sur une demi-hauteur de bêche
• Placez la motte dans un seau d’eau, quelques secondes.
• Positionnez le plant de boule azurée
• Comblez avec la terre du jardin.
• Tassez bien avec le pied sans abimer les racines.
• C’est fait.

Le conseil du jardinier :
SI vous craignez que votre terre (sol) ne dispose pas d’un pouvoir drainant suffisant, n’hésitez pas à déposer un lie de gravier au fond du trou afin d’améliorer l’évacuation de l’eau.

Entretien

• Taille : maitrisez l’implantation du chardon bleu en ne le laissant pas pousser les autres plantes plus loin. N’héistez pas à le tailler de manière régulière.

• Faire des fleurs séchées : pour réaliser vos fleurs de boule azurée pour agrémenter votre intérieur de ces belles fleurs, coupez les tiges et faites les sécher « tête en bas » dans un endroit aéré et à l’abri de la lumière.

Floraison du chardon bleu :

• de juin à septembre

Variétés :

• Le genre ECHINOPS comprend environ 100 espèces, originaires d’Europe du sud, Asie de l’ouest, ou d’Inde, dont parmi elles, 5 à 6 espèces qui peuvent être cultivées dans les régions tempérées.
• Vivaces ou bisannuelles, hermaphrodites. Feuilles caduques, alternes, aux feuilles pennées, souvent épineuses, assez proche de celles des chardons, mais plus tendres.

Avec quelle plante s’accorde la bougainvillée ?

• Des lanatana, des tithonias ou des dentelaires du Cap qui fleurissent à la même période que la bougainvillée.

Avec ou sans jardin…

Au jardin : En clôture, sur une haie naturelle, sur un arbre… ou en pot pour les régions où le gel est marqué.
• Sans jardin : en en grand bac, attention l’arrosage notamment en été, et prévoyez un beau support.

Exposition

Sol et Arrosage

Taille du pied (LxH)

Espace entre
les arbres

Soleil

Sol drainé

1,5 mètre x 0,80

60 cm

Profondeur

période de plantation

période de floraison

Collet non enterré

printemps : avril, mai, juin

juin à septembre


Céanothe : une floraison bleue spectaculaire

Le céanothe est l’un des plus beaux arbustes ornementaux grâce au bleu unique de sa floraison.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Ceanothus
Famille : Rhamnacées
Type : Arbuste

Hauteur
: 2 à 5 m
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire

Feuillage : Persistant
Floraison : Printemps

La plantation, la taille et l’entretien du céanothe sont des gestes qui vous aideront à avoir de magnifique fleurs et une belle croissance du céanothe.


Entretien du camélia

Une fois bien en place, l’entretien du camélia reste limité à quelques gestes de taille non obligatoire et à un arrosage en cas de fortes chaleurs.

Arrosage et engrais :

Le camélia aime les sols frais, légèrement humide et plutôt acide.

Un arrosage régulier mais sans excès est recommandé, en général de mai à août.

Vous apporterez un engrais pour plantes de bruyère ou spécial camélia au printemps et à l’automne.

Côté taille :

Le camélia n’a pas besoin d’être taillé pour fleurir mais certains camélias, surtout en pot, apprécieront d’être taillés.

La bonne période de taille est à la fin de la floraison.

Attention, la floraison des camélias peut avoir lieu à l’automne, en hiver ou au printemps selon les variétés.

Il est donc important de connaître la période de floraison pour savoir quand tailler le camélia.

Un paillage au pied, pourquoi ?

Sachez qu’un paillis d’écorces de pin toute l’année permet de protéger les racines l’hiver, maintenir l’humidité et la fraicheur du sol l’été et apporte l’acidité dont la camélia a besoin.


Variétés de fraises

Voici une sélection de belles variétés de fraises en fonction de leur période de récolte ou de leurs particularités.

  • « Belrubi » : récolte fin juin, productive, sensible à l’oïdium.
  • « Charlotte » en forme de coeur, récolte de mai à novembre, elle est juteuse et au parfum de fraise des bois. Elle est remontante et produit plusieurs fois dans l’année.
  • « Ciflorette » : de forme allongée, récolte de mars à juillet, chair fine, sucrée et juteuse.
  • « Darselect » : une fraise toute ronde, récolté au printemps, à la fois sucré, aromatique et savoureuse.
  • « Favette » : récolte en mai, production dès avril dans le Sud.
  • « Gariguette » : rouge vermillon, récolte d’avril à juin.
  • « Gorella » : récolte de mai à juillet, à éviter en climat trop chaud et si votre sol est calcaire.
  • « Mara des bois » : récolte de mai à octobre, juteuse, c’est un véritable parfum de fraise des bois. A la fois sucrée et très aromatique.
  • « Ostara » : récolte de mai à octobre, fine et savoureuse, elle craint la sécheresse.
  • « Rabunda » : récolte de juin à octobre, productive, résiste aux maladies.
  • Découvrir 6 variétés de fraises à planter absolument


Video: Echinops! A perennial favorite